Aller au contenu principal

L’énergie hydrogène pour l’aéronautique

Réduire la pollution dans les aéroports et dans les airs

Afin de réduire la dépendance aux énergies fossiles, et plus particulièrement au kérosène, il est nécessaire de trouver des énergies alternatives propres et durables. Air Liquide met son expertise dans le domaine de l’hydrogène au service de l’aéronautique et développe des solutions plus respectueuses de l’environnement.

Plus de
50 années

d'expérience technique et industrielle dans le domaine de l'hydrogène

Plus de
15 ans

d'expérience dans les stations hydrogène

Près de
100 stations

déployées à travers le monde

L'hydrogène à bord de l'avion

L’hydrogène est une source d’énergie propre avec un fort potentiel pour des applications aéronautiques. Air Liquide développe des stockages haute-pression d’hydrogène liquide et gazeux pour alimenter des piles à combustible embarquées à bord des avions. Utilisé dans une pile à combustible, l’hydrogène se combine à l’oxygène de l’air pour produire de l’électricité tout en ne rejetant que de l’eau. L'électricité ainsi créée peut servir pour différentes applications, notamment quand l’avion est au sol.

Air Liquide met au point des solutions de remplissage mobiles qui peuvent être utilisées dans les aéroports. La station mobile développée par Air Liquide est placée à l’intérieur d’un camion hybride (essence/électricité) et permet d’effectuer des remplissages en se rendant directement aux côtés de l’avion. Un stockage de 300 litres est également présent dans le camion afin de distribuer l’hydrogène. Le compresseur et les cadres de bouteilles d’hydrogène disposés au sein de l’aéroport permettront de recharger la station mobile. Cette solution de recharge sera testée lors du premier vol d’Hycarus pour tester la fiabilité et la sécurité du remplissage sur un aéroport.

Air Liquide participe à différents projets portant sur l’hydrogène dont le projet européen Hycarus.

equipe air liquide du projet hycarus

Focus

Projet Hycarus

En partenariat avec Zodiac Aerospace, Dassault Aviation et le CEA, Air Liquide participe au projet européen Hycarus qui vise à démontrer que l’on peut utiliser une pile à combustible dans un avion.

En savoir plus

La pile à combustible servira à alimenter des éléments non-vitaux de l’appareil comme les galleys (cuisine). Air Liquide a conçu un stockage d’hydrogène embarqué permettant d’alimenter la pile durant le vol. Après une phase de définition des besoins et des performances attendues, il a fallu trouver les composants susceptibles de passer les qualifications aéronautiques puis procéder à l’assemblage des composants. Le réservoir fourni par Air Liquide et la pile à combustible sont actuellement testés par Zodiac Aerospace. Le premier vol d’essai aura lieu à la fin de l’année 2017.

L’expertise d’Air Liquide dans les domaines de l’aéronautique et de l’énergie hydrogène a permis de répondre aux besoins des membres du projet mais aussi aux contraintes imposées par l’environnement aéronautique.

Le projet Hycarus a reçu un financement du septième programme cadre (7e PC) de l'Union européenne pour l'initiative technologique sur les piles à combustible et l'hydrogène (FCHJU) dans le cadre de la convention de subvention n °325342

Fermer

L'hydrogène pour la manutention dans les aéroports

La logistique au sol dans les aéroports (chariots élévateurs, nacelles et véhicules de transport de bagage) peut s’appuyer sur l’énergie hydrogène qui permet de réduire la pollution. La mise en place de flottes captives fonctionnant à l’hydrogène permet d’augmenter la productivité tout en diminuant les émissions sur le lieu d’utilisation. 

Le Groupe fournit des stations de recharge hydrogène de 35 à 70 MPa adaptées aux besoins des flottes de véhicules utilitaires et aux spécificités liées à l'aéronautique. Intégrées directement sur site elles permettent d’effectuer un remplissage en moins de 5 minutes.