Aller au contenu principal

Logistique

View

Energy Observer, premier navire à hydrogène autonome en énergie, fait escale à Anvers

Energy Observer, dont Air Liquide est partenaire depuis 2017, a repris son Odyssée mi-mars de Saint Malo pour un tour d’Europe du Nord
Energy Observer traverse le Canal de Corinthe, Grèce © Antoine Drancey

Energy Observer, dont Air Liquide est partenaire depuis 2017, a repris son Odyssée mi-mars de Saint Malo pour un tour d’Europe du Nord et effectue sa première escale à Anvers, un des premiers ports marchands d’Europe, du 21 au 29 mars.

Premier navire à hydrogène visant l’autonomie énergétique, sans émission de gaz à effet de serre ni de particules fines, cet ancien bateau de course de légende reconfiguré, sous l’impulsion de son capitaine Victorien Erussard et de l’explorateur Jérôme Delafosse, fonctionne grâce à un mix d’énergies renouvelables et un système de production d’hydrogène décarbonée à partir de l’eau de mer.

Lors de cette escale d’une semaine à Anvers, de très nombreux rendez-vous auront lieu, comme la Mission Innovation de la Commission Européenne ou des visites scolaires. Cette première étape permettra également à l’Energy Observer de recharger ses batteries grâce aux panneaux solaires et aux éoliennes, puis lorsque celles-ci sont pleines, de valoriser le surplus d’énergie en produisant de l’hydrogène grâce à l’électrolyse de l’eau de mer.

Energy Observer mettra ensuite le cap vers les Pays-Bas, l’Allemagne, la Scandinavie et la Mer Blanche avant d’achever cette tournée septentrionale en Écosse puis à Londres au mois d’octobre. Ce tour du monde a pour objectif de devenir une vitrine des innovations en matière de transition écologique afin de sensibiliser les citoyens, les décideurs et les entreprises lors des escales sur son village itinérant et sur les réseaux sociaux.

Engagé depuis plus de 20 ans dans le développement de l’énergie hydrogène, notamment pour la mobilité, Air Liquide soutient ce projet scientifique et technologique qui témoigne du rôle clé de l’hydrogène dans la transition énergétique. Le soutien à ce projet illustre également la volonté du Groupe de contribuer à un monde plus durable.