Aller au contenu principal

Energy Observer débute son odyssée autour du monde

energy observer on the sea
©Energy Observer - Jérémy Bidon

L’Energy Observer, premier navire hydrogène à effectuer un tour du monde, est en route vers Boulogne-sur-Mer où il fera sa deuxième escale française du 22 au 30 juillet. C’est à Paris, le 6 juillet dernier, à l’occasion du baptême d’Energy Observer, célébré en présence de son parrain, Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, et de sa marraine Florence Lambert, Directrice du CEA-Liten, qu’a été donné le coup d’envoi de son Odyssée autour du monde qui durera six années avec plus de 100 escales. Cette série de navigations et de rencontres avec les acteurs de solutions innovantes qui œuvrent aujourd’hui pour un monde plus propre débute par un tour de France qui s’achèvera en fin d’année dans la Principauté de Monaco.

Engagé depuis plus de 20 ans dans le développement de l’énergie hydrogène, notamment pour la mobilité, Air Liquide soutient ce projet scientifique et technologique qui témoigne du rôle de l’hydrogène dans la transition énergétique.

Paris, Boulogne-sur-mer, Cherbourg (26 août au 3 septembre), Nantes (9 au 17 septembre), Bordeaux... autant d’escales qui vont permettre à ce laboratoire du futur de tester et éprouver tous les systèmes embarqués à bord. L’équipage d’Energy Observer, qui compte aussi des ingénieurs du CEA-Liten, récoltera les données des différentes installations et fera régulièrement un point sur le rendement des nombreuses technologies embarquées : éolien, solaire, hydrolien, et la production autonome d’hydrogène.

Energy Observer est le premier navire à hydrogène autonome en énergie zéro émission propulsé aux énergies renouvelables : 120m2 de panneaux photovoltaïques, 2 éoliennes à axe vertical, 1 aile de traction intelligente qui alimenteront 2 moteurs électriques convertibles en hydrogénérateurs. Energy Observer est le premier bateau au monde capable de produire son hydrogène à partir de l'eau de mer grâce à la mixité énergétique.

En savoir plus

Air Liquide, partenaire de l'Energy Observer