Aux États-Unis, Air Liquide va construire sa plus grande unité de production de biométhane au monde

le
  • News

Air Liquide poursuit le développement de ses activités biométhane avec la construction aux États-Unis de sa plus grande unité de production de biométhane au monde. La capacité de production mondiale de biométhane du Groupe atteindra ainsi 1,8 TWh. Cette nouvelle unité de production dans l’Etat de l’Illinois permettra à Air Liquide de continuer à proposer des solutions bas-carbone à ses clients de l’industrie et du transport pour les accompagner dans la réduction de leurs émissions.

Située à Rockford, dans l’Illinois, la nouvelle unité de production produira du biométhane à partir de biogaz issu d’un site de traitement de déchets solides, détenu et exploité par Waste Connections Inc. Sa capacité de production sera de 380 GWh par an, ce qui représente la plus grande capacité de production par unité pour le Groupe. Elle sera opérationnelle d’ici fin 2023. Une autre unité de production de biométhane à partir d’une décharge est également en cours de construction à Delavan, dans le Wisconsin, et sera opérationnelle d’ici le début du deuxième trimestre 2022. Grâce à ces deux nouvelles unités, Air Liquide devient un acteur significatif dans la production du biométhane aux États-Unis pour accompagner ses clients des secteurs du transport et de l’industrie aux États-Unis et au Canada.

Air Liquide a développé des compétences sur l’ensemble de la chaîne de valeur du biométhane : de la production du biogaz à partir de déchets, sa purification en biométhane, la liquéfaction, le stockage, au transport et à la distribution. Pour ces deux projets, Air Liquide utilisera, outre sa technologie de membranes, une technologie complémentaire développée par Waga Energy, spécialisée dans la valorisation du biogaz des sites d’enfouissement, créée en 2015 et soutenue par ALIAD, l’investisseur de capital risque du Groupe. Au total, Air Liquide compte aujourd'hui 21 unités de production de biométhane en activité dans le monde pour une capacité de production annuelle d’environ 1,4 TWh. Après le démarrage des nouvelles unités de Rockford et de Delavan, la capacité de production de biométhane du Groupe atteindra 1,8 TWh par an.

Émilie Mouren-Renouard, membre du Comité Exécutif d’Air Liquide, en charge de l’innovation, du Digital et de l’IT, de la Propriété Intellectuelle, ainsi que l’activité Marchés Globaux & Technologies, a déclaré : « Le biométhane, tout comme l’hydrogène et les technologies de captage du CO2, occupe une place de premier plan dans le portefeuille de solutions développées par Air Liquide pour lutter contre le changement climatique et préserver l’environnement. L’annonce de la construction de notre plus grande unité de production de biométhane dans le monde témoigne de la volonté du Groupe d’accompagner ses clients de l’industrie et du transport dans la transition énergétique, mais aussi de contribuer activement à l’émergence d’une société bas carbone. »