Aller au contenu principal

Logistique

View

Air Liquide s'associe à l'aéroport d’Incheon, Hyundai Motor Company et HyNet pour déployer des stations d'hydrogène à l'aéroport de Séoul

Air Liquide is partnering with Incheon Airport, Hyundai Motor Company and HyNet to deploy hydrogen stations at Seoul Airport
Air Liquide s'associe à l'aéroport d’Incheon, Hyundai Motor Company et HyNet pour déployer des stations d'hydrogène à l'aéroport de Séoul

Le 11 mai 2020, Air Liquide Corée, Incheon International Airport Corporation, Hyundai Motor Company et HyNet (Hydrogen Energy Network) ont signé un protocole d'accord visant à accélérer le déploiement de solutions de mobilité à base d'hydrogène, notamment des bus à pile à combustible, des stations d'hydrogène et l'approvisionnement en hydrogène de l'aéroport international Incheon de Séoul, porte d'entrée de la Corée du Sud.

Dans le cadre de cet accord, Air Liquide fournira deux stations à hydrogène de grande capacité, les plus grandes de ce type à ce jour en Corée du Sud, en utilisant de nouvelles fonctionnalités introduites pour la première fois dans le pays. Cela permettra de charger deux bus simultanément ainsi que plusieurs bus consécutivement avec un temps d'attente limité pour une gestion efficace des heures de pointe. Air Liquide Corée sera également le fournisseur de molécules d'hydrogène dans le cadre d'un contrat à long terme.

L’Aéroport International d’Incheon remplacera ses navettes actuelles reliant les terminaux 1 et 2 par des bus à hydrogène, tandis que Hyundai Motor fournira ces nouveaux bus à hydrogène ainsi que les services après-vente.

Enfin, HyNet exploitera les stations, qui serviront principalement aux bus à hydrogène mais seront également utilisées pour les voitures à pile à combustible, conformément au plan du gouvernement visant à densifier considérablement le réseau de stations à hydrogène dans le pays. 
Guillaume COTTET, Président d'Air Liquide Corée, a déclaré : « Nous sommes heureux de participer à ce projet pour soutenir le développement de l'économie de l'hydrogène en Corée du Sud, ainsi que pour contribuer à accélérer les efforts de l'aéroport d'Incheon à devenir un aéroport à faibles émissions de carbone et respectueux de l'environnement. Conformément à son engagement mondial, Air Liquide continue de développer des solutions techniques et d'investir dans les infrastructures nécessaires aux côtés de ses partenaires. Ce projet s'inscrit dans la stratégie climat du Groupe pour contribuer au développement d'un avenir plus durable. »

Air Liquide en Corée du Sud
Air Liquide est présent en Corée du Sud depuis 1996, et emploie aujourd'hui plus de 400 personnes. En plus de la fourniture de gaz industriels et de services connexes aux grandes industries (pétrochimie, sidérurgie, semi-conducteurs, automobile, etc.), Air Liquide est également très présent dans les activités de soins à domicile. Air Liquide est également l'un des fondateurs et l'un des principaux contributeurs au développement de l'économie de l'hydrogène en Corée du Sud, comme le montre sa participation dans HyNet, une organisation créée en 2019 pour installer 100 stations de ravitaillement en hydrogène d'ici 2022. 


L’engagement Air Liquide en faveur de la filière hydrogène
Depuis 50 ans, Air Liquide maîtrise l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement en hydrogène, de la production au stockage, à la distribution et au développement d’applications pour les utilisateurs finaux. Le Groupe contribue par son expertise à la généralisation de l'utilisation de l'hydrogène comme source d'énergie propre, notamment pour la mobilité. À ce jour, le Groupe a conçu et installé plus de 120 stations de remplissage d’hydrogène dans le monde. L’hydrogène est une solution pour répondre au défi du transport propre et contribuer ainsi à l’amélioration de la qualité de l’air. Utilisé dans une pile à combustible, l’hydrogène se combine à l’oxygène de l’air pour produire de l’électricité en ne rejetant que de l’eau. Il ne génère aucune pollution au point d’utilisation : zéro gaz à effet de serre, zéro particule et zéro bruit. L’hydrogène apporte une réponse concrète aux défis posés par la mobilité durable et la pollution locale dans les zones urbaines.