Aller au contenu principal

Air Liquide met en service une 6ème station hydrogène au Japon, à Kawasaki

Air Liquide a achevé la construction d’une nouvelle station hydrogène à Kawasaki au Japon. La station, subventionnée par le METI (Ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie du Japon), ainsi que par le gouvernement municipal de la préfecture de Kanagawa, est la 6ème station hydrogène installée et opérée par Air Liquide au Japon. Elle est située à proximité de Kawasaki Oxyton, un des sites de production d’Air Liquide Japon.

 

À l'échelle nationale, le Japon compte désormais près d’une centaine de stations. En mars 2018, Air Liquide et 10 grandes entreprises japonaises axées sur la mobilité durable ont uni leurs forces au sein du consortium "Japan H2 Mobility" pour accélérer le développement d'une infrastructure hydrogène à grande échelle. Le gouvernement japonais a annoncé un plan stratégique visant à construire un réseau de 320 stations à l'échelle nationale d'ici 2025 et 900 d'ici 2030. Dans le cadre de ce consortium, Air Liquide construira 20 stations hydrogène d'ici 2021.

Air Liquide est engagé depuis plus de 20 ans dans le développement de l’énergie hydrogène, notamment pour la mobilité. Le Groupe intervient sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’hydrogène : de la production au stockage jusqu’à la distribution vers les utilisateurs finaux. Air Liquide a déjà installé 100 stations hydrogène dans le monde, dont 6 au Japon dans les villes de Nagoya, Toyota, Saga, Fukuoka, Kobé et Kawasaki.