Aller au contenu principal

Air Liquide inaugure la première station multi-énergies propres en France, à Nancy

Inauguration of Lesquin's multi-energy station

Air Liquide a inauguré ce jour à Fléville-devant-Nancy, la première station multi-énergies propres dédiée au transport routier de marchandises en France et en Europe. Avec cette nouvelle station, Air Liquide contribue au développement d’une mobilité.

Cette nouvelle station multi-énergies, ouverte au public et dédiée au transport routier de marchandises permet d’approvisionner sur un même site les véhicules en gaz naturel comprimé (GNC), en gaz naturel liquéfié (GNL) et en azote liquide (N2). Le GNC et le GNL permettent d’alimenter les camions destinés aux livraisons urbaines et interurbaines. L’azote alimente les camions disposant d’un groupe froid cryogénique pour le transport réfrigéré de produits d’alimentation, en particulier en zone urbaine.

Ces énergies présentent trois avantages majeurs. Ce sont des énergies propres qui permettent la réduction des émissions de particules fines et de CO2 , particulièrement quand le GNC et GNL fournis sont à base de biométhane. Silencieuses, elles constituent un réel atout pour les livraisons urbaines et péri-urbaines, notamment nocturnes. Ce sont aussi des énergies plus économiques avec un prix de revient kilométrique inférieur à celui du diesel.

Air Liquide et Transalliance, société de transport et logistique européenne, ont signé un contrat pour alimenter en énergies propres la flotte de camions de l’entreprise fonctionnant au GNC/GNL et à l’azote pour le transport réfrigéré. Ces camions permettent d’effectuer des livraisons en zone urbaine pour Samada, filiale logistique de Monoprix. Cette nouvelle station s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’Air Liquide en faveur de la mobilité propre. Air Liquide a conçu la station, opère l’infrastructure et distribue les carburants. Ce savoir-faire garantit à Transalliance, une sécurité et des performances d’exploitation optimales. Cette station devrait alimenter à terme 80 camions.

Pierre-Etienne Franc, Vice-Président Marchés & Technologies avancés d’Air Liquide, a déclaré :

« 25% des émissions de CO2 proviennent du transport. Cette solution multi-énergies permet à nos clients de réduire significativement leurs émissions de particules. Elle permettra aussi de fournir en biométhane les clients désireux de réduire drastiquement leurs émissions de CO2, tant en GNC qu’en GNL. Avec cette offre multi-énergies, associée au développement de nos solutions de production de biométhane, Air Liquide contribue à construire la chaîne complète d’une mobilité propre, de la voiture individuelle avec l’énergie hydrogène au transport routier avec le bio-GNC/GNL et l’azote, en passant par les flottes captives. »