Aller au contenu principal

Logistique

Ouvert

Air Liquide, Airbus, l’aéroport d’Incheon et Korean Air s’associent pour étudier l’utilisation de l’hydrogène dans la décarbonation de l’aviation en Corée

Air Liquide is partnering with Incheon Airport, Hyundai Motor Company and HyNet to deploy hydrogen stations at Seoul Airport
Air Liquide, Airbus, Incheon Airport and Korean Air partner to prepare the use of hydrogen in the decarbonization of the aviation sector in Korea

Air Liquide, Airbus, Korean Air et Incheon International Airport Corporation ont signé un protocole d’accord pour étudier l’utilisation de l’hydrogène dans l’aéroport international d’Incheon. Plus largement, le partenariat envisagera également le développement d’une infrastructure aéroportuaire permettant le déploiement d’avions hydrogène commerciaux en Corée. Il témoigne d’une ambition commune de contribuer à l’émergence d’un secteur aérien innovant en ligne avec l’objectif du gouvernement coréen d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. 

Dans le cadre de cet accord, les quatre partenaires définiront une feuille de route pour développer dans un premier temps les utilisations de l’hydrogène sur l’aéroport d’Incheon et ses alentours, et élaborer des scénarios permettant le déploiement d’écosystèmes hydrogène connectés à d’autres aéroports en Corée du Sud. Dans un second temps, ce partenariat réalisera des études pour définir et développer sur l’aéroport d’Incheon l’infrastructure d’hydrogène liquide nécessaire à l’arrivée du premier avion hydrogène.

S’appuyant sur leurs expertises complémentaires, les partenaires étudieront les opportunités offertes par l’hydrogène pour contribuer à la décarbonation du secteur aérien. Air Liquide apportera son expertise unique de l’ensemble de la chaîne de valeur hydrogène (production, liquéfaction, stockage et distribution), en particulier en matière d'approvisionnement en hydrogène liquide. Airbus apportera sa connaissance des avions hydrogène, des caractéristiques des opérations au sol et de l’utilisation de l’énergie à bord. Korean Air mettra à profit son expertise en matière de gestion des avions au sol et dans les airs. Enfin, Incheon International Airport Corporation fournira une feuille de route de développement aéroportuaire, avec les caractéristiques du trafic aérien et sa répartition entre terminaux, en commençant par l’aéroport international d’Incheon, l’un des aéroports les plus grands et fréquentés au monde.

Air Liquide, pionnier et leader des solutions hydrogène s’appuiera sur sa forte présence locale pour accélérer le déploiement de solutions hydrogène en Corée du Sud. À l’aéroport d’Incheon, le Groupe a déjà investi dans deux stations hydrogène haute capacité. Elles alimentent depuis le mois d’août 2021 des camions de démonstration ainsi que des bus et des voitures hydrogène dans le cadre d’un contrat à long terme.

François Abrial,  membre du Comité Exécutif du groupe Air Liquide, supervisant l’Asie-Pacifique a déclaré :

« La dynamique autour de l’hydrogène s’amplifie, notamment avec des initiatives pour accélérer le développement d’un transport aérien plus durable. La Corée du Sud est l’un des pays les plus actifs au monde en matière d’hydrogène et nous sommes heureux de contribuer avec nos partenaires à l’essor d’une économie hydrogène dans le pays. En lançant dès à présent des projets de mobilité hydrogène, avec pour ambition de mettre en place des infrastructures d’hydrogène liquide pour les aéroports du futur, nous contribuons à la construction d’un avenir plus durable. »

Air Liquide en Corée
Air Liquide est présent en Corée du Sud depuis 1996 et y emploie actuellement plus de 400 collaborateurs. Le Groupe y fournit des gaz industriels et services associés à des industries majeures (pétrochimie, sidérurgie, semi-conducteurs, automobile, etc.) et est également très présent dans les activités de santé à domicile. Air Liquide est également l’un des fondateurs et principaux contributeurs au développement d’une économie hydrogène en Corée, comme en témoigne sa participation à HyNet, un consortium créé en 2019 pour construire et exploiter 100 stations d’ici 2022, à KOHYGEN (Korea Hydrogen Green Energy Network), un consortium dédié au déploiement du marché des poids lourds hydrogène en Corée.

L’engagement Air Liquide en faveur de l’hydrogène
En plein alignement avec l'Accord de Paris de 2015, les engagements d'Air Liquide répondent à l'urgence du changement climatique et de la transition énergétique, en visant la neutralité carbone d'ici 2050. En tant que pionnier de l'hydrogène, le Groupe est convaincu que l'hydrogène est une pierre angulaire de la transition énergétique. Au cours des 50 dernières années, le Groupe a développé une expertise unique et maîtrise l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement, de la production et du stockage à la distribution de l'hydrogène en tant que vecteur d'énergie propre pour une large gamme d'applications telles que les usages industriels et la mobilité propre. Air Liquide s’engage à atteindre plusieurs objectifs, investir environ 8 milliards d’euros dans la chaîne de valeur complète de l’hydrogène bas carbone d’ici à 2035, et une capacité totale d'électrolyse de 3 GW d’ici à 2030.